dimanche 11 décembre 2011

Nous sommes toujours subjugués par la vue de notre chambre, et le calme de cette vallée dans la brume.

P1010421Assise

P1010422Assise

P1010424Assise

On resterait bien plus longtemps à la contempler, mais nous habillons tout le monde pour découvrir de jour ce que nous avions vu de nuit

P1010426via_fontebella 

A la basilique Santa Chiara, pas de concert cette fois, nous pouvons donc aller dans la chapelle du Saint-Sacrement où se trouvent quelques restes de fresques et surtout le crucifix de San Damiano qui a invité saint François à « rebâtir son Église ». Nous pouvons également descendre dans la crypte où sont exposés les vêtements de Saint François et Sainte Claire, et où repose Sainte Claire.

P1010428crecheSantaChiara

P1010435SanFrancesco 

Nous allons ensuite vers la basilique San Francesco, pour en découvrir l’intérieur. Nous admirons les fresques de Giotto qui racontent la vie de Saint François dans la basilique supérieure. Lorsque nous descendons à la basilique inférieure, une messe est en train d’être célébrée. Nous nous arrêtons donc pour la suivre, (nous avions manqué la messe en français à 7h30 chez les sœurs du monastère Sainte Colette)  et je me surprends à comprendre de mieux en mieux l’italien. Gabrielle et Mathilde ont plus de mal à se tenir tranquille. Heureusement, il y a dans toutes ces basiliques un frère franciscain pour leur offrir une petite image de Saint François ou Sainte Claire. Elles commencent à en accumuler quelques unes…

A la fin de la messe, nous descendons au niveau inférieur où se trouve la tombe de saint François, avant de ressortir pour voir de jour la crèche.

P1010437CrecheSanFrancesco 

Ensuite, nous regagnons la voiture car nous avons deux objectifs un peu plus excentrés : la visite de la Rocca Maggiore (accessible à pieds, mais cela grimpe sec!) et la visite de l’ermitage des Carceri (là, on monte à 800m d’altitude dans le mont Subasio, et j’ai des souvenirs de montée rude sous le soleil...)

Première étape donc, la Rocca Maggiore. Une fois la voiture garée (on est toujours soulagés d’arriver à bon port…), nous terminons la montée à pieds, en admirant le paysage. Nous faisons quelques poses photos pour essayer d’avoir une bonne photo de famille (Vous aurez surement remarqué que celles où nous sommes tous les cinq sont plutôt rares…), et nous installons pour pique niquer dans la première enceinte de la forteresse.

P1010438GabRoccaMaggiore

P1010440vuedepuisRoccaMaggiore

P1010441Assiseenfamille

P1010442VuedepuisRoccaMaggiore

P1010444MathildeRoccaMaggiore

P1010450PicNicRoccaMaggiore P1010451PicNicRoccaMaggiore

P1010453PicNicRoccaMaggiore 

Le picnic et bien entamé lorsque d’autres visiteurs nous rejoignent et nous demandent si nous n’aurions pas perdu un sac... Grand moment de panique : je réalise que c’est mon sac que j’avais dû oublier sur le bord du chemin où nous nous étions arrêtés pour faire des photos. Les autres visiteurs nous indiquent que n’ayant vu personne, quelqu’un l’a rapporté aux Carabinieri, Piazza Matteoti. Nous tâchons de trouver rapidement le numéro des carabinieri, de leur téléphoner (en italien…). Comme la Piazza Matteoti n’est pas tout près, nous décidons de repartir tous les cinq vers la voiture. Mon sac m’attend à la gendarmerie. Je suis soulagée d’y retrouver tous mes papiers même s’il manque l’argent liquide… Après cette mésaventure, nous n’avons pas le courage de remonter jusqu’à la Rocca Maggiore, bien que Gabrielle regrette un peu de ne pas la visiter.

Direction les Carceri donc. Après une route en lacet, on atteint l’ermitage, dans le calme de la montagne. Avec l’altitude, il ne fait plus très chaud, il y a de la brume et on visite rapidement avant que le soir ne tombe (à 15h bien sur !). L’ermitage a été construit à flanc de montagne autour des grottes où Saint François venait prier. C’est donc un dédale d’escaliers étroits et de chapelles minuscules, autour d’une petite cour en terrasse. Les photos ne sont pas de moi (www.psalmos.com/francais/html/carceri.html - ) : il faisait bien plus gris lors de notre passage !

 carceriEntree carceriCourInterieure

carceriGrotte carcerigrotteSaintFrancois

carcerisculptures 

Voici la petite chapelle telle que nous l'avons vue et la crèche où les animaux sont très représentés.

P1010457chapelleCarceri P1010460CrecheCarceri

De retour vers la voiture, nous voulons faire une dernière visite avant de reprendre la route de Rome : celle de Santa Maria degli Angeli, que nous apercevions dans la vallée depuis notre chambre. Il fait nuit noire en y arrivant, et la basilique nous frappe part sa taille après la petite ville d’Assise. C’est d’autant plus impressionnant qu’elle est construite autour de la Portioncule, une petite chapelle rebatie par Saint François. Les pélerins viennent s’y recueillir devant une mèche de Sainte Claire coupée par Saint François lorsqu’elle s’engagea à le suivre. Là encore, nous admirons une crèche :

 P1010463SantaMariadegliAngeli P1010462CrecheSantaMariadegliAngeli

Et une qui n’est pas de moi : (www.psalmos.com/francais/html/carceri.html - ) 

 a_porziuncola3

Ensuite, il est temps de rejoindre Rome. Tous les chemins ont beau y mener, il semble que je ne sois pas très douée pour trouver le plus court... Enfin nous arrivons à la maison pour coucher les filles, nettoyer la voiture, refaire le plein d’essence (mémorable prise de bec avec un supposé pompiste qui s’occupe de la station aux heures de fermeture…) avant de redéposer la voiture au loueur. Bref, longue journée, et nous sommes contents qu’elle s’achève !

Posté par dotyopxav à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Nous sommes toujours subjugués par la vue de

Nouveau commentaire